Acceuil

Accueil > Manifestations > Manifestation du 14 avril : Communiqué de presse

Manifestation du 14 avril : Communiqué de presse

mercredi 11 avril 2018, par FFMC 69

Comme avant chaque action nous envoyons un communiqué de presse à l’ensemble des médias représentés localement.
Considérant la loi du silence mise en place par la majorité de ceux-ci nous reproduisons ci-dessous le texte de celui-ci

Malgré les nombreuses manifestations de tous les usagers depuis l’annonce de son projet le gouvernement persiste sur la question de la limitation de la vitesse à 80 km/h.
Malgré la levée de boucliers de nombreux départements et après avoir reconnu que la mesure entraînera une augmentation du nombre de procès-verbaux le gouvernement persiste et refuse le dialogue.
Les associations d’usagers réunis dans un collectif d’usagers restent mobilisées et manifesteront ce samedi lors d’une action nationale. Rendez-vous est donné à Lyon pour une troisième action regroupant usagers des deux roues et automobilistes contre cette mesure et pour une vraie sécurité routière.

Ce 24 mars 2018 la FFMC avec quatre autres associations d’usagers (40 millions d’automobilistes, La Ligue de Défense des Conducteurs, La Fédération des Bikers de France et le CODEVER) appelle l’ensemble des usagers de la route à manifester contre l’abaissement de la vitesse sur les routes secondaires, que veut imposer le gouvernement, sans aucune concertation.

Alors que de plus en plus de départements s’opposent à l’application de cette mesure systématique à toutes les routes répondant aux critères le délégué interministériel à la sécurité routière a redit, une fois de plus, que le gouvernement ne voulait pas entendre les élus qui souhaitaient pouvoir sélectionner les tronçons qui pouvaient nécessiter l’abaissement de la vitesse. Pour le gouvernement aucune adaptation n’est envisageable alors que, qui mieux que les départements, n’a une parfaite connaissance du réseau secondaire.
Par ailleurs le cabinet du premier ministre reconnaît que l’abaissement des vitesses maximales sur les routes secondaires entraînera une augmentation des recettes perçues par l’État puisqu’il précise que ce surplus alimentera un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales. Ce qui signifie que même au plus haut niveau on sait qu’il est parfaitement impossible de respecter la vitesse, qui serait ainsi abaissée. Il reconnaît ainsi, comme le dise les associations d’usagers que la réduction de la vitesse sur les routes secondaires ce qui aura comme conséquence pour les usagers une inflation des amendes pour petit excès de vitesse.

Toutes les associations d’usagers réunies avec la Fédération Française des Motards en Colère manifesteront pour réclamer qu’enfin le gouvernement entame un dialogue avec les associations d’usagers tout en refusant cette mesure de baisse de la limitation de vitesse sur les routes secondaires et en réclamant une vraie sécurité routière en opposition à la sécurité rentière mise en place par le gouvernement.

Tous ensemble le 14 avril 2018
Rendez-vous quai Gailleton à 13h00

Non au 80 km/h - Non à l’inflation des taxes
Oui à un réseau routier plus sûr - Oui à une vrai formation routière



Fédération Française des Motards en Colère Editions de la FFMC - Moto Magazine Assurance Mutuelle des Motards Association pour la Formation Des Motards FFMC Loisirs Commission Stop-Vol Commission Juridique ERJ2RM Fédération Européenne des Associations Motocyclistes BANNIERE MOUVEMENT
© Copyright FFMC 2013 - Tous droits réservés FFMC 69 - 19 Avenue Jean Jaures - 69007 Lyon - Tel : 04 72 71 00 00 - ffmc69@ffmc.fr Contact  |   Plan du site  |   Mentions légales
ADMINISTRATION Réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL