Acceuil

Accueil > Manifestations > 80 km/h sur les routes secondaires. Pour la FFMC c’est NON

80 km/h sur les routes secondaires. Pour la FFMC c’est NON

dimanche 21 janvier 2018, par FFMC 69

La FFMC 69 n’a pas le monopole de la revendication contre le 80 km/h dans le Rhône mais, elle aussi, elle agit afin que ce projet de décret ne se fasse pas.

Suite à ce qui se passe actuellement sur les réseaux sociaux nous rappelons La FFMC 69 n’a jamais prétendu avoir le monopole de la contestation.

Concernant la question des 80 km/h il faut se rappeler que dès 2014 la FFMC a combattu le projet de limitation de la vitesse sur les routes.

Rappelez-vous les manifestations organisées contre le projet de manuel Valls, manifestations qui avaient entraîné la suppression du projet et le remplacement de celui-ci par une expérimentation sur quelques tronçons. Nous étions persuadé que celles-ci ne pouvaient que conclure à l’absurdité d’un tel projet.
Certes nous pensions que, au vu des résultats prévisibles, le projet serait définitivement abandonné afin que l’on puisse revenir sur de vrais solutions afin de faire baisser le nombre d’accidents.

Hélas nous avions présumé que le but des gouvernement successifs étaient une vrai lutte contre les accidents et non pas une focalisation sur le seul chiffre des morts sur la route. Nous reconnaissons cette erreur, puisque, quand on écoute le gouvernement actuel qu’importe le nombre d’accident, le nombre de blessés, le nombre d’invalides, ils se focalisent sur un seul chiffre, le nombre de décès.

La FFMC 69 veut aussi que le nombre de décès soir en baisse mais cette baisse ne peut qu’être que la conséquence d’une vrai sécurité routière. Baisser le nombre d’accidents entraînera, de facto, la baisse du nombre de morts et cela ne pourra passer que par une réelle amélioration des infrastructures : serpentins de bitume, graviers, trous, accotements, doublement des glissières, aménagement des intersections, etc...

Quatre ans après, ce 9 janvier 2018 le premier ministre a déclaré qu’il voulait, par décret, faire baisser la vitesse sur les routes secondaires à 80 km/h, sans aucune concertation ni avec les élus locaux ni avec les associations. Les réactions de celles-ci, 40 millions d’automobilistes et la FFMC en tête, n’ont pas tardé.
Des pétitions en ligne ont été mises en place immédiatement comme première réaction, montrant ainsi le refus des différentes associations de cette politique de sécurité rentière.
Dans la foulée, ce lundi 15 janvier, nous avons interpellé les 14 députés du département sur la question. Nous attendons leur réponse et, selon celle-ci ’ou l’absence de réponse) nous aviserons des suites à donner.
D’autres actions vont suivre, certaines symboliques ou de communications, et d’autres plus démonstratives. Il reste près de six mois avant la date du 1er juillet et nous allons œuvrer afin que ce projet ne se fasse passe. D’autres décrets ont déjà été abolis grâce à la mobilisation des motards et de la FFMC (éthylotest, gilet jaune,...).

Mais, comme nous le disions au début nous ne prétendons ni avoir le monopole des actions, ni devoir être les seuls à agir au contraire même.
Nous constatons aujourd’hui qu’une mobilisation citoyenne se met aussi en place contre ce projet et, plus généralement comme un raz-le-bol général contre tout ce qui touche les libertés de circuler.
Plus la mobilisation sera importante, que ce soit par l’intermédiaire des associations d’automobilistes, d’usagers (professionnels, auto-clubs et moto-clubs..) ou par celle de mouvements citoyens comme on les voit fleurir actuellement sur les réseaux sociaux et plus cela mettra la pression sur le gouvernement et leurs représentants locaux.

Ainsi des mouvements citoyens ont prévu des actions ce samedi 27 janvier 2018. Pour parler de ce que nous connaissons, sur le département du Rhône le mouvement Colère 69 organise une action, la FFMC69 n’est pas partie prenante de l’organisation, le mouvement se voulant en dehors de toute association et alors ? Cela n’empêche nullement les sympathisants ou les adhérents de la FFMC de se joindre au mouvement s’ils le souhaitent, nous sommes persuadés qu’ils seront nombreux sur place.
Bien entendu il ne s’agit pas d’une consigne, la FFMC 69 donne le point de vue tel qu’il est ressorti de la dernière réunion. La participation à cette action relève du choix personnel de chacun mais tous ceux qui veulent y participer peuvent se rapprocher des organisateurs afin de savoir ce qui est prévu dans leur département et la manière d’y participer.

Pour notre part nous avons également prévu une action le we prochain, afin de ne pas contrarier ce rassemblement ou faire une action qui pourrait sembler être une récupération de celui-ci nous allons faire quelque chose de différent pour occuper le terrain et montrer la détermination des motards.
Nous organiserons le lendemain de ce rassemblement, le dimanche 28 janvier une action en un point symbolique en direction des usagers afin de leur faire connaître la position de la FFMC et de 40 millions d’automobilistes.
Le rendez-vous se fera, pour aller sur le lieu de l’action, au Pôle Moto à Dardilly,pour un départ à 13h30. On compte sur votre présente pour cette action.

Rien n’empêche pour chaque motard d’être présent sur les deux actions s’il le souhaite.

Toutes les infos sur nos actions à venir



Fédération Française des Motards en Colère Editions de la FFMC - Moto Magazine Assurance Mutuelle des Motards Association pour la Formation Des Motards FFMC Loisirs Commission Stop-Vol Commission Juridique ERJ2RM Fédération Européenne des Associations Motocyclistes BANNIERE MOUVEMENT
© Copyright FFMC 2013 - Tous droits réservés FFMC 69 - 19 Avenue Jean Jaures - 69007 Lyon - Tel : 04 72 71 00 00 - ffmc69@ffmc.fr Contact  |   Plan du site  |   Mentions légales
ADMINISTRATION Réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL