Acceuil

Accueil > Infrastructures dangereuses et autres dossiers suivis > ZCR (Zone à circulation restreinte) et vignette Crit’Air > L’amélioration de la qualité de l’air doit être...

L’amélioration de la qualité de l’air doit être...

lundi 25 septembre 2017, par FFMC 69

L’amélioration de la qualité de l’air doit être une préoccupation, certes, et les usagers des deux roues motorisés (2RM) souhaitent ceci au moins autant que les autres usagers et que les habitants des agglomérations mais ne nous trompons pas de cible comme le font les représentants locaux de l’État.
Afin d’exprimer leur refus de cette position toutes les antennes de la FFMC de la région, constatant l’impossibilité de dialogue, appelle les motards de la région à se rapprocher de leur antenne afin de se retrouver, tous ensemble, devant la préfecture de région ce samedi 30 septembre. Pas moins de 4 cortèges venant des 4 coins de la région vont converger sur ce lieu afin de demander une entrevue afin d’exprimer leur position.

Comme plus personne ne l’ignore les deux principaux polluants générés par la circulation automobile sont les particules fines et les dioxydes d’azote, polluants à l’origine de la grande majorité des alertes pollution, que ce soit sur la Métropole lyonnaise ou sur les autres agglomérations régionales.

La Métropole l’a parfaitement compris puisque le futur Plan Oxygène prévoit de lutter contre ces deux polluants en ciblant les véhicules à l’origine de ceux-ci. Pour arriver à une baisse significative de ces polluants le projet du Plan Oxygène prévoit d’intervenir sur les véhicules à l’origine de 60% émissions des particules fines et de 90% des NOx, à savoir les véhicules diesel, son action devant être ciblée sur les véhicules les plus polluants. Faut-il rappeler que les 2RMs sont, à plus de 99 % propulsés par des moteurs à essence.

De même le Plan de Déplacement Urbain a pris en compte les avantages que pouvaient présenter les 2RM, considérant que la piste du développement du deux roues motorisé doit être étudiée comme solution afin de réduire la pollution et l’encombrement de l’espace public.

Privilégiant le dialogue et après plusieurs tentatives infructueuses, la FFMC a pu rencontrer, les représentants de la préfecture afin de leur expliquer ces différents points mais la préfecture a répondu qu’un arrêté cadre serait pris pour toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec une déclinaison locale uniquement basée sur les directives nationales et sur les normes euro. Autrement dit oublié les promesses d’adapter les restrictions de circulation en trouvant un équilibre entre les enjeux sanitaires, les alternatives en matière de mobilité et les considérations économiques et sociales...en veillant à la lisibilité des restrictions prévues pour les usagers concernés.

Plutôt que d’adapter des solutions aux considérations locales la préfecture préfère choisir de faire un simple copié-collé des solutions, décriées par une majorité d’usagers, mises en œuvre dans la capitale, voulant ainsi imposer l’obligation pour chaque usager traversant l’agglomération d’acheter une vignette Crit’Air, ce qui permettrait ainsi la verbalisation des véhicules, sur le simple constat du stationnement de ceux-ci durant les périodes considérées comme des pics de pollution.

Cette situation n’est pas acceptable pour la FFMC 69.
Que des mesures soient prises les jours de pics de pollution cela tous les usagers, et même les motards, peuvent le comprendre.
Que ces mesures soient plus contraignantes envers les véhicules visés dans le plan Oxygène cela semblerait logique puisque celui-ci vise les polluants majeurs dûs à la circulation automobile.
Mais que, en cas de pic de pollution, les mesures imposent la mise en œuvre des vignettes Crit’Air pour tous les véhicules, l’interdiction de circuler selon le seul critère de cette vignette, sans aucune prise en compte du 2RM afin de fluidifier la circulation et de réduire la pollution cela ne peut être entendu. Cette mesure perd toute lisibilité vis à vis des considérations locales et des positions tenues par les autorités locales.
Nous appelons tous les usagers de 2RM à nous rejoindre afin de manifester leur mécontentement et de manifester leur volonté que la modification de l’arrêté du 12/12/2016 relatif aux restrictions de circulations soit établi en concordance avec les positions tenues dans le futur plan Oxygène en respectant les directions prises par celui-ci.

Pour les motards de la région lyonnaise rassemblement samedi 30 septembre à 13h00 quai jules Courmont



Fédération Française des Motards en Colère Editions de la FFMC - Moto Magazine Assurance Mutuelle des Motards Association pour la Formation Des Motards FFMC Loisirs Commission Stop-Vol Commission Juridique ERJ2RM Fédération Européenne des Associations Motocyclistes BANNIERE MOUVEMENT
© Copyright FFMC 2013 - Tous droits réservés FFMC 69 - 19 Avenue Jean Jaures - 69007 Lyon - Tel : 04 72 71 00 00 - ffmc69@ffmc.fr Contact  |   Plan du site  |   Mentions légales
ADMINISTRATION Réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL