Acceuil

Accueil > Infrastructures dangereuses et autres dossiers suivis > Infrastructures dangereuses > Limonest - routes dangereuses > Manifestation à Limonest le 14 mars 2014

Manifestation à Limonest le 14 mars 2014

samedi 8 mars 2014, par FFMC 69

La baisse des vitesses : seule voie pour sauver des vies ?
La commune de Limonest met en œuvre des infrastructures dangereuses qui ne peuvent qu’aggraver les conséquences d’une chute pour les conducteurs de deux roues motorisés et même celle des cyclistes.
Dans le même temps la communication gouvernementale essaye de nous convaincre que le but de l’État, est de sauver des vies avec l’augmentation perpétuelle du nombre de radars. Allons nous rester immobile face à cette contradiction et attendre qu’il y ait un ou plusieurs morts pour réagir ?

En ce qui nous concerne, nous, Fédération Française des Motards en Colère du Rhône (FFMC69) nous n’attendrons pas plus.

Nous avons adressé il y a près de deux semaines un courrier à la commune de Limonest (avec copie au Grand Lyon, qui réalise les infrastructures sur la Courly) afin d’attirer son attention sur un ouvrage dangereux mis en œuvre il y a peu sans aucune concertation préalable.
Nous avions demandé à être reçus pour de faire le point sur ces infrastructures, compte tenu du risque pour les usagers de deux roues, motorisés ou pas. Nous souhaitions examiner avec la commune les solutions qui pouvaient être mises en œuvre, et éviter ainsi un drame semblable à celui arrivé à un pilote automobile lors de ses vacances au ski. Quelle a été la réponse de la commune à cette simple demande de rendez-vous alors que tous les deux roues qui empruntent ces voies régulièrement risquent leur vie à la moindre chute ?… Aucune, ce qui démontre une fois de plus que la seule voie envisagée pour faire baisser le nombre de morts est la répression.
Depuis des années la FFMC et son antenne du Rhône, prône l’amélioration des infrastructures (glissières doublées, suppression des aménagements dangereux, mise aux normes des équipements, etc…) comme étant la vraie voie afin de permettre la baisse de la mortalité des deux roues. Force est de constater, quand nous voyons cet équipement, que ce but n’est pas celui poursuivi par les collectivités.
Nous avons toujours été ouverts au dialogue et nous n’avons jamais refusé de participé à une concertation sur un aménagement, pour autant qu’on nous demande notre avis. Force est de constater que cela n’a pas été le cas et que la commune ne prend pas ses responsabilités afin d’éviter un drame.
Puisque le dialogue n’a pas été possible et afin de marquer cet endroit qui présente un risque mortel pour les usagers de deux roues et de montrer notre mécontentement par rapport au fait que l’argent des radars ne serve pas à l’amélioration des voiries (alors que c’était l’un des buts annoncés) la FFMC 69 procédera à une manifestation pour faire constater la dangerosité de cette infrastructure. Rendez-vous est donné à tous les motards qui refusent ce double langage le

vendredi 14 mars à 18h30 sur la place Bellecour

Nous n’hésiterons pas à demander aux conducteurs des deux roues de venir manifester à nouveau à chaque fois que nous aurons connaissance d’une infrastructure dangereuse et que l’autorité concernée ne prendra pas en compte le risque dû à celle-ci.

Après les guillotines, les menhirs ?


Fédération Française des Motards en Colère Editions de la FFMC - Moto Magazine Assurance Mutuelle des Motards Association pour la Formation Des Motards FFMC Loisirs Commission Stop-Vol Commission Juridique ERJ2RM Fédération Européenne des Associations Motocyclistes BANNIERE MOUVEMENT
© Copyright FFMC 2013 - Tous droits réservés FFMC 69 - 19 Avenue Jean Jaures - 69007 Lyon - Tel : 04 72 71 00 00 - ffmc69@ffmc.fr Contact  |   Plan du site  |   Mentions légales
ADMINISTRATION Réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GNU/GPL